Rechercher

Que faire ? : Studio Seven

Souvent en tant qu’étudiants pauvres et endettés, nous cherchons des moyens de détente ou de recherche artistique pas cher ou gratis.
Oui, parce que gratis c’est toujours mieux. Bien sûr.
Saviez-vous que dans notre grande métropole il existe des myriades de manières de s’occuper l’esprit pour rien ou presque rien, tout en ayant droit à un divertissement de qualité supérieur au dernier film dans lequel Nicolas Cage jouait ?
Laissez-moi-vous parler du Studio 7.
Le Studio Seven (Studio 7) est une activité enrichissante proposée gratuitement à tous et toutes, à l’Université Concordia. Il est …


L’ASSÉ est-elle une Fédération?

Depuis le démantèlement de la CLASSÉ et la fin du mouvement étudiant qui aura marqué l’année 2012, l’ASSÉ (Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante) a vu ses effectifs augmenter. L’organisation militante fondée en 2001 a toujours revendiqué un mode de fonctionnement différent des autres regroupements étudiants à l’échelle de la province. En effet, le modèle défendu par l’ASSÉ est celui de la démocratie directe.
Or, depuis quelques semaines, un mystérieux groupe fait parler de lui sur les médias sociaux au point de susciter la curiosité du Quartier libre, le journal étudiant …


Réponse d’un Français du mouvement étudiant à Gilbert Lavoie (juste un petit billet d’humeur)

Monsieur Lavoie, laissez-moi tout d’abord me présenter. Je suis un étudiant français, au Québec depuis quatre ans et avec la ferme intention de m’installer ici pour toujours. Je suis un exécutant. Un exécutant d’une très petite association qui a été en grève pendant près de six mois. Une association membre de l’ASSÉ qui, s’il elle avait été présente lors de l’élection de Blandine Parchemal (par des déléguées et délégués aussi québécoises et québécois que vous) était l’une des très rares associations ayant un mandat pour ne pas voter pour elle. …


Police académie

Pendant que la question de l’insuffisance de la formation policière se pose dans notre société, le SPVM, à l’invitation de la direction de l’UdeM, a décidé de prendre les choses en main. Dans un premier temps, on a fait faire une petite visite des locaux à l’escouade anti-émeute pour les familiariser avec un lieu qu’ils et elles ne connaissent pas. Le labyrinthe universitaire qu’est l’UdeM, ainsi que le savoir en tant que tel, sont à prime abord déroutant pour qui n’est pas habitué à penser.
Une fois cette première étape franchie, …


Pourquoi le gouvernement ne négociera pas

© www.exruefrontenac.com

De toutes parts, des voix s’élèvent pour réclamer que le gouvernement du Québec s’assoie avec les négociateurs et les négociatrices des associations étudiantes nationales (CLASSE, FEUQ, FECQ et TACEQ) pour trouver une voie d’issue honorable pour tous dans le but d’éviter de laisser pourrir et s’envenimer l’impasse actuelle. C’est oublier que le gouvernement libéral trouve un avantage politique dans ce pourrissement. En effet, pour les stratèges libéraux, le calcul est simple : les étudiants et les étudiantes en grève ainsi que ceux qui les supportent (professeurs, centrales syndicales, parents, etc.) …


Le vote secret : des conséquences différentes pour les assemblées parlementaires et étudiantes

Que le gouvernement du jour, par le biais notamment de l’ex ministre de l’Éducation Line Beauchamp, réclame que les assemblées générales étudiantes votent par bulletin de vote (donc de manière secrète) est plutôt paradoxal. En effet, lors des votes à l’Assemblée nationale, les député-e-s doivent exprimer ouvertement et publiquement s’ils ou elles votent en faveur d’un projet de loi par exemple. Ce qui est bon pour la Chambre ne le serait pas pour une assemblée étudiante ? Quelles sont les conséquences comparées de cette procédure de votation ?
Premièrement, pour ce …


Une hausse qui n’est plus justifiée

On nous disait que les étudiants devaient faire leur «juste part», concept largement critiqué parce que flou et parce qu’il impliquait, entre autres, qu’il serait «juste» que les étudiants doivent travailler deux fois plus longtemps que dans les années 1970 pour payer leurs études. (1) Outre cet argument, on entendait beaucoup parler du prétendu sous-financement des universités, qui menaçait la qualité de l’éducation et la valeur des diplômes. On nous disait que la hausse des frais de scolarité permettrait de renflouer les coffres des universités, d’engager de meilleurs enseignants et …


La CLASSÉ et la dynamique étudiante

Pourquoi un porte-parole?
Après l’entrevue très complaisante  menée par Guy A. Lepage à Tout le monde en parle,  avec les trois représentants de la cause étudiante,  Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ1; Martine Desjardins, présidente de la FEUQ2 et Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-parole de la CLASSÉ, on peut se poser la question suivante: pourquoi la CLASSÉ ne possède-t-elle pas de président visible et pourquoi les «leaders» étudiants de cette organisation ne cessent-t-ils pas de répéter qu’ils n’ont pas d’autorité au sein de l’organisation, au grand dam d’une population qui n’y comprend rien et d’un …


Crise étudiante : loin d’une solution, près des rues

Mercredi dernier, le 25 avril, la table de négociations qui avait été entamée en début de 11e semaine de grève entre le parti Libéral et des représentants des quatre associations étudiantes nationales du Québec est rompue par la ministre de l’éducation, Line Beauchamp, quand celle-ci fait l’annonce que la Coalition Large de l’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (CLASSE) en sera dorénavant exclue. Les fédérations étudiantes (FEUQ et FECQ) refusent effet de poursuivre sans pouvoir inclure au minimum deux représentants de la coalition au sein même de leur délégation, celle-ci …


Récit d’une nuit

Votre humble serviteur et auteur régulier au Démagogue était présent à la manifestation nocturne organisée par une des associations de la CLASSÉ (mais pas par cette dernière), et ce que j’y ai vu ne m’a pas donné beaucoup d’espoir.
La nuit noire
Entre 20 h 30 et 21 h, les manifestants ont entamé une marche qui se voulait pacifiste, comme celle ayant eu lieu quelques heures plus tôt, à 14 h. Toutefois, une tension était palpable. Une partie des manifestants, suite aux émeutes du Palais des Congrès et aussi (sinon surtout) à cause de l’exclusion de …