Rechercher

DSM-5: vers une sur-médication populaire

Plusieurs articles sont parus ce matin concernant le nouveau Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (le DSM-V) à être dévoilée le 22 mai prochain, chacun ayant un titre assez évocateur : Le DSM-5 ou le monde normalisé par la psychiatrie (Le Devoir), Les dessous de la bible américaine de la psychiatrie (Le Figaro), Psychiatrie : DSM-5, le manuel qui rend fou (Le Monde)… On dénonce notamment l’abaissement de certains seuils diagnostiques et l’ajout de nouveaux diagnostics, ainsi que les liens entre de nombreux experts ayant mis la main à la …


le post-matérialisme comme paradigme

Depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, les valeurs de nos sociétés occidentales ont grandement évoluées. Ces 70 dernières années ont vu l’apparition d’un nouveau type d’État (l’État-providence), d’une période de croissance économique soutenue (les Trente Glorieuse) et d’une évolution marquée des mœurs (révolution sexuelles et sociales, féminisme, immigration, déclin des religions etc.). Ces transformations sont souvent étudiées séparément d’un point de vue politique, économique, sociologique ou psychologique, mais il est difficile de trouver des auteurs qui sachent étudier l’évolution globale de sociétés entières. C’est pourtant ce que fais …


Graffitis sur la porte du professeur Julien Bauer : antisémitisme, vraiment?

Ce matin, j’ai reçu un courriel en provenance du département de sciences politiques de l’UQAM. Il a pour titre « Graffitis au département de science politique ». Étant présentement en grève dans le cadre de la semaine internationale contre la marchandisation de l’éducation, je me dis : « bon, encore des excités qui mettent de la peinture partout ». Je commence à lire le courriel.
Des propos haineux et racistes ont été inscrits sur la porte du professeur Julien Bauer dans la nuit de mardi à mercredi. Ces méfaits ont déjà été rapportés au Service …


Pour un cours de politique et de citoyenneté obligatoire au secondaire

Le printemps québécois, le mouvement « Occupy », celui des indignés et nous en passons, ont su ébranler l’apathie de nos sociétés en remettant en question nos institutions, les élites politiques au pouvoir et le système en soi. Les maux actuels sont extrêmement profonds et ils imposent une révision complète du fonctionnement de notre système démocratique. Le gouvernement de Mme Pauline Marois a su obtempérer à certaines demandes, ou plutôt bloquer les politiques du gouvernement Charest (Et encore…). C’est bien, mais ce n’est pas clairement pas suffisant. Il faut maintenant …


Neuve ou usagée, là est la question

L’achat d’une nouvelle voiture, une démarche longue, stressante, épuisante mais tellement gratifiante.  L’impression d’avoir trouvé le bijou ultime dans cet immense océan de diversité est sans aucun doute un sentiment d’extase vécu par tous et chacun au moment d’obtenir enfin les clefs.  Le but de cet article est tout simplement de vous aider à choisir votre bolide afin que cette extase mentionnée ci-haut subsiste le plus longtemps possible!
Je ne vous le répéterai jamais assez, l’achat d’une voiture demande une grande considération de votre part.  En effet, n’oubliez pas qu’une voiture …


Les intellectuels, à l’assaut du « péril islamique ».

« Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple. »
-Bertolt Brecht
« Nous n’avons en aucune manière le monopole de la pensée. Il existe, un peu partout en Occident, un racisme de l’intellect dont nous devons nous méfier. »
-Jean-Claude Carrière

Bien que largement débattue, la question explosive des accommodements raisonnables qui a dominé la scène publique québécoise en 2007 n’est toujours pas réglée, et les recommandations du rapport Bouchard-Taylor sont restées à ce jour sans suite. D’ailleurs, peu de directives arrêtées ont été adoptées en matière d’apprentissage de …


Un mythe politique durable : la responsabilité ministérielle

Le cas des ministres fédéraux (Tony Clement, Peter Mackay, etc.) et provinciaux (Michelle Courchesne, Toni Tomassi, etc.) refusant de rendre des comptes au réel détenteur de la souveraineté dans notre régime politique, le Parlement, nous pousse à nous questionner sur l’existence même de la responsabilité ministérielle, qui est pourtant constitutive de la démocratie parlementaire.
Cette responsabilité ministérielle est invoquée de façon routinière pour exiger la tête d’un ou d’une ministre, mais trop souvent le caractère exagéré de la demande associe l’acte à la plus plate partisannerie. Mais, même lorsque la situation …


Le profilage racial et politique se porte bien au SPVM

Que ce soit l’affaire Villanueva pour le profilage racial, ou que ce soient les arrestations préventives effectuées par le SPVM à l’Île-Ste-Hélène le jour du Grand Prix de Formule 1 de Montréal pour le profilage politique, la réponse de la direction de la police, de la mairie de Montréal et du gouvernement libéral reste la même : ils et elles ont confiance dans le travail de la police et rejettent ces accusations de profilage. Que penser de ces démentis?
Le profilage racial
Un magnifique documentaire de Michka Saäl, « Zéro tolérance », …


De l’émeute…

« Il est de l’essence de l’émeute révolutionnaire, qu’il ne faut pas confondre avec les autres sortes d’émeutes, d’avoir presque toujours tort dans la forme et raison dans le fond. » -Victor Hugo 

Nos gouvernants, appuyés par les médias dominants, ont proposé une interprétation simple des différents dérapages lors des manifestations étudiantes contre la hausse des frais de scolarité : ceci est l’œuvre, disent-ils, de groupes d’individus qui n’avaient pas l’intention de manifester, mais de commettre des actes criminels. C’est une minorité, qui n’a rien à voir avec des enjeux politiques. Ils affirment que ces casseurs ont réussi à transformer une manifestation qui se voulait pacifique et sécuritaire en …


De la révolte en démocratie

Dans son article du 21 avril 2012, « Des qualités et défauts du printemps érable », Antoine Robitaille rejette le qualificatif de « printemps » à l’actuel mouvement étudiant qui tend à devenir un large mouvement social rejetant la politique et l’idéologie du gouvernement libéral. Il nous manquerait « des hydres et des dragons » à abattre pour utiliser l’épithète de « printemps ». De plus, selon lui, un certain esprit révolutionnaire lyrique potentiellement dangereux animerait la rue, un esprit qui réduirait le conflit à une opposition manichéenne : les révolté-e-s qui ont raison versus l’autorité qui a tort. …