Rechercher

Discours du budget Bachand : critiques

Marc-André Blanchette

 

Le gouvernement annonce un déficit suite à la mise en place de mesures de redressement budgétaire? Faites-moi rire. Le gouvernement à fait 62% des efforts dans la réduction des dépenses de l’État: j’en pouffe de rire à nouveau. Il est important de mentionner qu’aucune règle de gestion n’a été établie pour resserrer les dépenses astronomiques des recteurs ou autres. De manière pragmatique, on doit resserrer les règles de gestion qui entourent les établissements publics. L’ajustement des mesures entourant l’imputabilité et la reddition de compte au sein de la fonction publique et du gouvernement semble plus importante que la focalisation hâtive sur la colonne des revenus et la taxation. J’invite comme plusieurs le gouvernement à réguler les dépenses.

On se pose la question à savoir comment le gouvernement peut évaluer les revenus dans les coffres de l’État suite au renforcement des mesures pour empêcher l’évasion fiscale? Évasion est un terme pour expliquer assez clairement qu’on ne le sait pas, non? Estimer des revenus qui ont pour but de ne pas être estimés est tout à fait farfelu.

La T.V.Q. augmente d’un autre point. Une augmentation des frais de scolarité de 325$ de manière annuelle pour les 5 prochaines années représentant 55,9 millions par an pour l’ensemble des étudiants. On doit se demander si pour régler le sous-financement des universités, c’est suffisant. Suite à ce questionnement, on en arrive rapidement à la conclusion que ce n’est pas suffisant. Aucune mesure n’est cependant prise pour resserrer les règles de gestion des universités.

Pour faire un petit calcul simple : il y a 172 000 étudiants à temps plein au Québec multiplions ce nombre par 325$, c’est 55,9 millions par année. L’aide financière aux études ne sera pas annexée à l’augmentation des frais de scolarité avant 2017. Le financement étudiant passera donc aux mains des banquiers durant cette période, ce qui favorisera un endettement encore plus prononcé chez les étudiants! Le plus comique dans cette situation est que les gens vont être d’accord et dire que c’est pas si pire:

tellement ignares qu’ils achètent la méthode achetez maintenant payez plus tard.

Le gouvernement n’a pas tenu ses engagements quant aux coupures prévues au sein de la fonction publique. Il faut mentionner que l’augmentation annuelle du nombre de cadres est de 9% dans la fonction publique quand la main d’oeuvre technique régresse de 4%…

On peut donc s’attendre à de plus en plus de chefs pour de moins en moins d’indiens.

On me reproche souvent de ne pas apporter de solutions aux problèmes. J’offre avec plaisir une solution tout à fait équitable. Ajustement des augmentations de frais de scolarité en fonction du salaire à la sortie des études. Juste et équitable! Souvent je lis que les étudiants en sortant de l’université gagnent tous des centaines de milliers de dollars. Évitez ce piège démagogique.Un bachelier qui gagne plus de 40 000$ gagne très bien sa vie. On doit tenir compte du revenu des contribuables. La taxe santé et les hausses de frais sont arbitraires et ne prennent pas en compte le revenu. Le modèle proportionnel au revenu à la sortie des études me semble être le plus juste, compte-tenu du fait que les étudiants gagnent en moyenne 12 000$ par an pendant leurs études.

Ce budget contribuera clairement à appauvrir le Québec, non seulement dans une perspective de défense des classes sociales, mais également de défense de l’économie de marché au Québec. J’ai une grande peur que le Québec se mette lui-même en récession suite aux multiples taxes additionnées. N’oublions pas que le système économique est soutenu par la consommation de masse. Si la consommation de masse ralentit, c’est le marché qui s’essouffle.

 

Marc-André Blanchette

 


******
Les propos tenus dans cet article n'engagent que l'auteur et ne représentent pas nécessairement l'opinion du Démagogue.

Commentez via Facebook »


Ajoutez votre commentaire ci dessous, ou ajouter un rétrolien (trackback) vers votre propre site. Vous pouvez aussi suivre ces commentaires via RSS.

Veuillez SVP rester respectueux dans vos commentaires et opinions. Aucun spam ne sera toléré.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>