Rechercher

Police académie

Pendant que la question de l’insuffisance de la formation policière se pose dans notre société, le SPVM, à l’invitation de la direction de l’UdeM, a décidé de prendre les choses en main. Dans un premier temps, on a fait faire une petite visite des locaux à l’escouade anti-émeute pour les familiariser avec un lieu qu’ils et elles ne connaissent pas. Le labyrinthe universitaire qu’est l’UdeM, ainsi que le savoir en tant que tel, sont à prime abord déroutant pour qui n’est pas habitué à penser.
Une fois cette première étape franchie, …


La valse des faux débats. Chronique de la petite politique.

Et oui, avec cette autre campagne électorale qui commence, débute aussi la valse des faux débats. Question d’un journaliste : « un ministre de la Santé doit-il être exemplaire? » Réponses de Pauline Marois (grosso modo) : « oui ! » Depuis ce moment Gaétan Barette ne cesse de faire « spinner » cette réponse comme étant un mépris envers les gros, et en appelle à un vote obèse caquiste en réponse à tout ce mépris. Cela n’est pas sans rappeler, en moins crédible, l’affaire des « Yvettes » lors de la campagne référendaire de 1980 où Lise …


Le Parti conservateur et l’éclatement du séculaire « consensus » canadien

L’idée de parlementarisme
L’idée de parlementarisme qui nous est parvenu à ce jour nous vient de son «âge d’or» (en ce sens que ses principes se rapprochaient davantage qu’aujourd’hui de sa réalité) correspondant environ à la première moitié du 19e siècle. Selon cette idée, le Parlement serait une sorte d’arène où des élus, qui se distinguent de leurs commettants par leurs qualités éminentes, se réunissent en assemblée pour débattre de façon modeste, courtoise et ouverte. Ces députés, en n’étant redevable à aucun parti structuré, ni à leurs électeurs, ne devaient donc …


La « majorité silencieuse » : un objet sociologique non identifiable

Je ne m’appuie pas ici sur un échantillon exhaustif, je ne lancerai donc qu’une hypothèse : l’utilisation du concept flou de « majorité silencieuse » est le propre des élu-e-s de tendance conservatrice. Que ce soit le Parti républicain aux États-Unis, le Parti conservateur au Canada ou le Parti libéral au Québec, tous font usage de cette stratégie de communication visant à présenter les adversaires du statu quo comme étant une minorité radicale et violente s’opposant à la majorité satisfaite, paisible et modérée.
Bien sûr, les élu-e-s de tendance conservatrice sont …


Un mythe politique durable : la responsabilité ministérielle

Le cas des ministres fédéraux (Tony Clement, Peter Mackay, etc.) et provinciaux (Michelle Courchesne, Toni Tomassi, etc.) refusant de rendre des comptes au réel détenteur de la souveraineté dans notre régime politique, le Parlement, nous pousse à nous questionner sur l’existence même de la responsabilité ministérielle, qui est pourtant constitutive de la démocratie parlementaire.
Cette responsabilité ministérielle est invoquée de façon routinière pour exiger la tête d’un ou d’une ministre, mais trop souvent le caractère exagéré de la demande associe l’acte à la plus plate partisannerie. Mais, même lorsque la situation …


Le profilage racial et politique se porte bien au SPVM

Que ce soit l’affaire Villanueva pour le profilage racial, ou que ce soient les arrestations préventives effectuées par le SPVM à l’Île-Ste-Hélène le jour du Grand Prix de Formule 1 de Montréal pour le profilage politique, la réponse de la direction de la police, de la mairie de Montréal et du gouvernement libéral reste la même : ils et elles ont confiance dans le travail de la police et rejettent ces accusations de profilage. Que penser de ces démentis?
Le profilage racial
Un magnifique documentaire de Michka Saäl, « Zéro tolérance », …


Le chant du cygne pour Jean Charest ?

André Pratte, porte-parole officiel du journal La Presse par son titre d’éditorialiste en chef, tire à boulets rouges sur le gouvernement de Jean Charest dans son article du 31 mai intitulé « Une faiblesse inouïe ». Il parle d’un gouvernement incapable de gérer ses dossiers et de les mener à bien, d’un gouvernement qui bat des records de popularité. Est-ce le chante du signe pour Jean Charest ? Aurait-il perdu la protection du maître de Sagard, Paul Desmarais ? Est-ce que Jean Charest ne serait plus considéré comme l’homme de …


Retour sur le vote du 2 mai : contre la simplification de l’explication du vote

Le vote du 2 mai 2011 a eu droit à tout un cortège d’interprétations au Québec : un vote de gauche, fédéraliste, anti-souverainiste, contre Stephen Harper et le Parti conservateur (PC), en faveur de Jack Layton et le Nouveau parti démocratique (NPD). On parle désormais d’un réalignement de la politique au Québec sous l’axe gauche-droite plutôt que souverainiste-fédéraliste, et l’on voit l’actuelle crise sociale au Québec déclenchée par les revendications étudiantes comme une preuve de ce réalignement. Aucune de ces explications n’est entièrement satisfaisante, et se contenter d’une seule, c’est …


De la révolte en démocratie

Dans son article du 21 avril 2012, « Des qualités et défauts du printemps érable », Antoine Robitaille rejette le qualificatif de « printemps » à l’actuel mouvement étudiant qui tend à devenir un large mouvement social rejetant la politique et l’idéologie du gouvernement libéral. Il nous manquerait « des hydres et des dragons » à abattre pour utiliser l’épithète de « printemps ». De plus, selon lui, un certain esprit révolutionnaire lyrique potentiellement dangereux animerait la rue, un esprit qui réduirait le conflit à une opposition manichéenne : les révolté-e-s qui ont raison versus l’autorité qui a tort. …


De la frilosité en démocratie

Avec l’actuel mouvement de grève étudiante se pose à nouveau toute la question des gestes dissidents jugés acceptables, et de ceux, violents, qui doivent être condamnés et combattus à l’aide du bras armé de l’État, la police. D’emblée, on doit préciser qu’il n’y a pas ici de réponse dont l’objectivité puisse satisfaire un esprit cartésien, car dans un régime démocratique et pacifié comme le nôtre, il s’agit plutôt d’un problème de sensibilité. Après un survol de la couverture médiatique, une tendance semble se dessiner qui est à mon sens inquiétante en …